Linux, Base de données Postgresql, développement, Internet, emailing et déliverabilité.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ajouter l'émetteur dans le carnet d'adresse améliore la réception des emails

Chaque fois que l'on parle de l'amélioration de la livraison des emails, on parle généralement des principales questions qui touchent au spam, aux fournisseurs d'accès, à l'optinisation, à l'entretien des listes etc.

Une astuce simple : arriver à faire figurer votre adresse émettrice dans le carnet d'adresses de vos membres.

La façon la plus usuelle de procéder consiste à recommander tout en haut de votre email qu'il serait souhaitable à votre membre d'ajouter l'émetteur dans son carnet d'adresses. Ce n'est pas forcément la meilleure place, mais c'est souvent un emplacement préférable vis à vis de votre communication principale. Malgré tout cela ne suffit pas à obtenir le passage en liste blanche attendu, car c'est bien le rôle du carnet d'adresses. Toutefois, vous pouvez améliorer vos chances d'atteindre cet objectif en seulement quelques étapes.

Pourquoi le carnet d'adresses est-il la clé ?

Chaque fois que les membres ajoutent votre adresse email d'envoi dans leurs carnets d'adresses, ils disent à leurs fournisseurs : "J'accepte de recevoir les emails de cette personne." Etre dans le carnet d'adresses, dans certains cas, peut même permettre le rendu immédiat de vos images dès la consultation de l'email.

Les webmails, en particulier, veulent présenter à leurs clients, uniquement les email qu'ils veulent recevoir. Ils vérifient leurs carnets d'adresses au moment de décider s'il convient de délivrer, de bloquer, ou de placer directement votre email dans le dossier spam.

Les spammeurs ne le font pas ! Faites-le parce que les spammeurs ne le font pas !

Prenez une minute et passez par votre dossier spam (regardez les vrais spams, et pas seulement les emails mal routés). Combien de ces emails vous demandent d'ajouter leur adresse dans votre carnet d'adresses ? Pas beaucoup je parie, et encore, si il y en a ! Cela devrait vous faire simplement comprendre une chose positive. Les spammeurs n'ont pas l'habitude de demander l'ajout de leur adresse dans les carnets d'adresses. Ainsi, si vous souhaitez renforcer votre légitimité avec vos membres, améliorez le placement de votre demande.

Optimiser l'ajout dans les carnets d'adresses

Faire figurer la préconisation d'ajouter l'adresse émettrice de vos email au carnet d'adresses de votre membre devrait être une caractéristique de base de votre processus opt-in, à compter de la première étape du processus d'inscription ou sur la page de validation de l'inscription et puis tout au long de la phase de bienvenue. Voici donc les étapes pour vous permettre de figurer dans le fameux carnet d'adresses :

  • Évitez d'utiliser une adresse de type no-reply pour écrire vos messages. Peu importe la tournure de vos phrases ou toutes les bonnes intentions que vous avez sur la réduction des volumes d'email à traiter, utiliser une adresse d'envoi comme no-reply@your_domain.com et dire aux gens de ne pas répondre à votre email est grossier. Les gens, dans leur grande majorité, vont l'ignorer, et cliquer sur "répondre" pour commenter, se plaindre, demander de l'aide, ou demander à être désabonné. Donc, soit vous surveillez la boîte aux lettres associée à votre adresse d'envoi de plus près, soit vous la complétez d'un message automatique de réponse pour indiquer les moyens de communication qui sont mis en place avec votre service. L'autre intérêt de permettre à votre utilisateur de vous répondre est qu'après la rédaction de son email de réponse à votre adresse, il sera invité à ajouter cette adresse à sa liste de contacts. (Yahoo! et d'autres clients demandent aux utilisateurs de confirmer l'ajout de l'adresse à moins que l'utilisateur modifie un paramètre pour ajouter automatiquement les adresses.)
  • Incitez le membre dès les pages d'inscription ou de confirmation d'inscription. Cela permettra de réduire le nombre de messages de confirmation perdu dans les filtres anti-spam quand ils atteindrons la boîte de réception de vos destinataires, sans bénéficier de la liste blanche. Il est trop tard d'attendre l'email de confirmation ou de bienvenue. Indiquez votre demande en bonne place, et n'oubliez pas de demander à vos abonnés de vérifier la bonne réception du message de bienvenue, ce qui permettra peut-être de le faire sortir immédiatement des règles de spam de sa boîte email. Si vous publiez des instructions pour l'intégration en liste blanche pour différents webmail sur votre site, n'oubliez pas de faire figurer ce lien depuis cette page.
  • Ajoutez cette demande et les instructions dans les emails de confirmation et de bienvenue. Un email spécifique devrait également inclure cette demande en dehors de vos emails de confirmation d'inscription ou de bienvenue. En outre, mettre la demande dans les premières lignes de votre email de bienvenue va attirer l'œil de votre nouveau lecteur. Vous devez probablement déjà le faire dans vos emails réguliers, mais c'est dès le départ que votre proposition aura le plus de valeur. Gardez cette demande d'ajout dans les premières lignes de toutes les communications que vous envoyez aux nouveaux abonnés.
  • Inclure la demande dans le pied de page de vos emails. Vous avez de la place puisque vous allez vous débarrasser de votre directive qui indiquait qu'il ne fallait pas répondre à vos emails. Vous pouvez les mettre dans un autre emplacement plus élevé, mais il est important de ne pas sacrifier la communication principale de vos emails pour cette demande.

En conclusion c'est un travail laborieux, mais cela peut vous permettre d'essayez de réveiller votre base de membres inactifs avec un message dédié à des questions administratives telles que la liste blanche, la double optinisation des adresses, ou des enquêtes auprès des utilisateurs.

Allez bonnes campagnes !

Partager

  • Favories


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.footcow.com/index.php/trackback/45

Fil des commentaires de ce billet