Linux, Base de données Postgresql, développement, Internet, emailing et déliverabilité.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Revenir aux basiques : vos emails en texte brut.

Avec les nouveaux média, la popularité d'Internet, le format HTML fait légion dans l'emailing. Parler de vouloir rédiger un email en mode texte peut faire sourire, nous remémorer les reliques du net avec Usenet, ou encore les BBS (Bulletin Board System pour les jeunes qui n'auraient pas connu, une communication uniquement en mode texte). Mais bien au contraire, les emails en texte sont bien plus importants que jamais, maintenant que le HTML est en butte aux attaques par blocage des images, les rendus différents selon les plateformes, et les filtres anti-spam agressifs qui ciblent les formatages incorrectes, la taille des messages ou les ratios entre images et texte. Souvent, les messages en texte brut ne font plus partis que d'une obligation technologique nécessaire si on veut pouvoir passer sur tous les lecteurs d'email. Les emails sont envoyés au format MIME mutlipart qui va contenir aussi bien la version HTML, qu'une version en texte. Cela permet aux personnes rigoureuses sur la sécurité de ne pas lire la version HTML et donc, de ne prendre aucun des risque potentiels apportés par les emails HTML. Certaines sociétés forcent même les outils de leurs collaborateurs à ne fonctionner que de cette façon. Certaines communications, dont on veut "assurer" la livraison vers les membres devraient toujours être au format texte, comme tous les emails de confirmation d'inscription ou tous les emails transactionnels. Le membre est quasi certain de les recevoir, mais vous vous assurez également une lisibilité de votre communication dans sa mise en forme.

Simplicité du mode texte

Un message texte vous aidera à combler les écarts, il va répondre aux préférences d'un éventail plus large de lecteurs d'email, et peut améliorer l'efficacité de la campagne pour les bénéficiaires qui reçoivent les messages en texte par défaut.

Le format texte permet d'atteindre d'un seul coup tout un ensemble de lecteurs d'email en raison de sa simplicité. Il ne soulève pas les mêmes drapeaux rouges de sécurité qu'en HTML. Il permet de faire transiter des messages d'un volume plus léger pour chaque campagne, et donc plus rapide à envoyer. Il s'affichera aussi sur un plus grand nombre de plates-formes : Mac, PC, téléphone portable, PDA, webmail etc.

En revanche, vous ne pouvez pas espérer de bons résultats si vous jetez un simple texte dans un email et que vous l'envoyez. Rédiger un email en mode texte nécessite également de prendre soin de sa conception. Pensez léger, propre et clair.

Léger

Normalement, plus vous mettez de liens dans un message, plus vous donnez les moyens à vos lecteurs d'atteindre votre site. Dans un email en mode texte, trop d'URL peuvent écraser le texte. Montrer les liens les plus importants. Généralement, ce sont:

  • Landing page de l'offre ou de l'article
  • Page d'accueil
  • Liens de désabonnement (nécessaire)
  • Adresse email de contact ou un lien vers une page de contact

Si vous avez l'habitude de publier des articles sur toute la longueur de votre newsletter, il est préférable de faire figurer uniquement les titres avec les deux premiers paragraphes ou un résumé, puis un lien vers l'article sur le site.

Il est également toujours préférable de créer une table des matières courte en haut si vous avez plusieurs parties dans votre message.

Propre

Trop de textes entassés dans un petit espace se transforme en une tâche grise. Essayez les solutions suivantes pour aider à déplacer les yeux du lecteur de manière efficace dans le message :

  • Utilisez une longueur de ligne de 50 à 60 caractères (80 caractères maximum, quoi qu'il en soit). Sur un ordinateur de bureau ou un client Web, cela produit une ligne assez longue pour fournir les informations sans fatiguer l'œil. Si vous utilisez une police de caractères de taille fixe, telle que Courier New, la ligne sera d'environ 12 cm de large.
  • Utilisez beaucoup d'espace blanc en haut, sur les côtés, et entre les blocs de texte. Cela contribue également à forcer l'œil à se concentrer sur les informations pertinentes.
  • Limiter l'utilisation des dispositifs typographiques (par exemple, les astérisques, les étoiles, etc.) pour séparer les blocs de texte ou ajouter de l'intérêt. Ils peuvent déclencher les filtres anti-spam à la recherche de signes de ponctuation excentriques, un truc typique des spammeurs. Rappelez-vous, les caractères gras et en italique ne seront pas diffusés de cette manière dans un message texte.
  • Faites des paragraphes de quatre ou cinq lignes de hauteur.
  • Raccourcir les URL de suivi, normalement longues, et que vous cachez derrière des mots-clés ou des boutons dans les messages HTML. Dans les messages texte, ils sont laids, distrayants et peuvent engendrer des URL cassées si ils prennent plus d'une ligne.
  • Déplacez tous les liens légaux à la fin du message, y compris le lien de désabonnement, vos coordonnées et le lien vers la version HTML de façon à ne pas interférer avec le contenu.
  • Testez le message sous différents lecteurs d'emails avant de faire votre envoi. Recherchez en priorité les tâches grises, et les URL cassées.

Clair

Parce que votre marque ou le logo de votre société ne seront pas affichés dans un message texte, vous devez être très clair dans votre présentation pour définir qui vous êtes afin d'éviter toute confusion ou d'être pris pour un spammeur. Cela commence dans la boîte de réception. Assurez-vous que le nom de votre entreprise ou de votre marque, s'affiche en bonne place dans l'expéditeur et la ligne de sujet, et n'utilisez pas une adresse email ou un nom de département ou le nom d'un employé.

Dans le message lui-même, utilisez une ligne de titre pour annoncer la présentation de l'offre. Vous n'avez pas à vous soucier de parties bloquées, comme peuvent l'être les images en HTML, mais vous devez concevoir la présentation pour son affichage dans un panneau de prévisualisation qui affiche uniquement 5 à 10 cm du haut du message.

L'intégration de texte et HTML

Même si vous n'avez pas une version texte de votre email, vous devez toujours inclure des éléments de texte en HTML afin que vos messages les plus importants s'affichent, malgré le blocage de l'affichage des images.

Vous pouvez également combiner texte et HTML dans les messages transactionnels pour étendre votre portée marketing ou engager vos relations avec vos membres, mais il faut agir avec prudence :

  • Utilisez du texte brut dans une page HTML pour confirmer une nouvelle inscription ou une mise à jour, des abonnements, des achats, ou d'autres annonces. Faites en sorte de bien calquer votre version texte à l'identique en mode texte brut et en HTML pour le mode multipart.
  • Ajoutez des liens graphiques sur une offre en rapport avec le contenu, en bas ou sur le côté du message texte, comme une incitation pour effectuer un autre achat ou une confirmation d'expédition, ou encore des liens vers d'autres publications pour inciter à s'abonner.
  • Modérez-vous. Cette technique peut se retourner contre vous si vous utilisez du code HTML mal écrit ou qui ne respecte pas les standards du W3C, ou encore si vous ajoutez des éléments non pertinents avec l'offre. Assurez-vous que l'objet du message est évident, même dans le panneau d'aperçu.

Bref, les anciennes technologies ne sont pas encore à la retraite ... les vieux routards de l'informatique se rappellerons que les techniques vieilles d'une quinzaine d'années peuvent être encore au goût du jour !

Partager

  • Favories


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.footcow.com/index.php/trackback/48

Fil des commentaires de ce billet