Comment les adresses email invalides affectent la déliverabilité ?

Pour la plupart des FAI, la réputation de l'expéditeur est le facteur le plus important pour définir votre capacité à atteindre la boîte de réception de vos abonnés. Avoir trop d'adresses non valides est l'un des trois principaux problèmes qui peuvent nuire à votre réputation d'expéditeur. Les autres facteurs étant le volume de mise en SPAM, et l'inactivité des destinataires vis à vis de vos emails (non ouverture, effacement sans même ouvrir, non affichage des images etc.) Les adresses non valides sont une alerte importante pour les FAI, parce que c'est une méthode souvent employée par les spammeurs. Souvent ils réalisent ce que l'on appelle une attaque de récolte par dictionnaire, en produisant de longues listes d'adresses email aléatoires et en envoyant des messages au hasard pour voir quelles sont celles qui effectivement sont bien délivrées.

Quant un FAI détermine qu'un certain pourcentage de courriers électroniques arrivant du même expéditeur contiennent un grand nombre d'adresses non valides, il impose un blocage temporaire. Cela génère un message de bounce qui indique que le blocage est dû à un trop grand nombre d'adresses emails invalides.

Comme souvent dans les problématiques d'emailing et de déliverabilité, il n'y a pas de règle exacte sur ce sujet et le taux d'emails invalides qui engendre le blocage varie en fonction des FAI. Ces derniers ne divulguent pas leurs seuils afin d'empêcher les spammeurs de faire varier leurs volumes d'envoi pour contourner les blocages.

Comment savoir si on est potentiellement blocable ?

Si vous pratiquez une bonne hygiène de base sur votre liste et que vous retirez les adresses email invalides dès le premier bounce, vous n'aurez probablement pas de problème avec les blocages temporaires.

Potentiellement, il existe trois catégories d'expéditeurs d'emails plus vulnérables aux blocages temporaires :

  • Ceux qui ont récemment changé de prestataire pour les envois de leurs campagnes d'emailing et qui ne pratiquent pas une hygiène de base efficace ou régulière.
  • Ceux qui périodiquement essayent de relancer une fois de plus (ou de trop!?) des membres inactifs.
  • Ceux qui utilisent le recrutement de membres sans une attention particulière sur la qualité.

Comment réduire les risques d'être confronté à ce blocage des adresses invalides ?

Faites régulièrement des nettoyages des votre liste d'adresses email. C'est le premier et le meilleur endroit pour commencer. Le passage au double optin peut piéger et éliminer les mauvaises adresses avant qu'elles ne deviennent un élément permanent de votre base de données. Vous avez également besoin de procédures fiables de collecte hors ligne afin de minimiser les fautes d'orthographe ou les falsifications.

En cas de blocage temporel, il est important d'isoler ce FAI de vos campagnes à venir. Puis essayez de calculer combien de bonnes adresses ont été livrées avant le blocage. Vous vous servirez de ce volume comme de la limite journalière pour ce FAI, au moins dans un premier temps. Puis, instaurer une règle immuable pour vos futurs envois, à savoir de systématiquement retirer de votre liste les adresses bouncées comme invalides afin de ne plus leur écrire une deuxième fois. Écrire à une adresse non valides plusieurs fois baissera inéluctablement votre réputation chez les FAI. Qui plus est, c'est un gaspillage de ressources, tant de votre côté, que chez le FAI qui va en permanence signaler ce que vous devriez déjà savoir - que l'adresse n'est pas valide.

Divisez votre liste de diffusion en deux fichiers, l'un avec les adresses qui ont été livrées et un avec les adresses qui ont subi le blocage et le reste de la liste. Lorsque vous reprendrez les envois vers ce FAI vous commencerez toujours par envoyer le premier fichier. Cela vous garanti d'avoir une déliverabilité assurée pour cette campagne. Ensuite, vous commencerez à envoyer aux adresses contenues dans le deuxième lot. Peu à la fois, jusqu'à ce que potentiellement vous soyez à nouveau bloqué. Vous déplacez alors les adresses qui ont été livrées du deuxième fichier dans le premier. Et vous continuerez ce processus jusqu'à ce que vous ayez passé en revu toutes les adresses en votre possession pour ce FAI.

Les meilleures choses ont besoin de patience

Quoi qu'il arrive, pour atteindre un niveau correcte d'exploitation d'une base d'emailing et donc une bonne déliverabilité, il faut un travail lent et régulier. Vous pourriez avoir besoin de plusieurs jours, voir plus, pour arriver à nettoyer proprement votre base de données, en fonction bien sur du nombre d'adresses que vous avez pour ce FAI dans votre liste. La patience est la seule solution véritable.

Cependant, vos efforts pour nettoyer les adresses invalides seront du temps perdu tant que vous n'aurez pas amélioré vos méthodes de recrutement via le double optin, et l'utilisation de méthodes d'acquisition douteuses et non contrôlées.