Clairement vous n'augmenterez pas le nombre d'ouvreurs ou de cliqueurs avec ces personnes. En revanche vous allez sensiblement augmenter vos métriques en diminuant le volume envoyé. Ainsi vous prendrez connaissance d'une façon plus précise et réaliste de l'efficacité de vos campagnes.

Avant de retirer les adresses non recevable, il est logique d'entreprendre une campagne de réactivation pour voir si vous pouvez les faire revivre. On sait jamais après tout, ils se sont intéressés à vous, pourquoi ne pas leur redonner goût ?

Premier point important et qui va jouer lourd dans la balance : votre communication. Tout dépend naturellement de votre activité et de votre manière actuelle de communiquer avec vos membres, mais il y a quelques basiques à simplement éviter.

Le sujet

Choisissez un sujet simple et efficace. Éventuellement un peu provocateur,mais pas trop. J'exagère volontairement, mais évitez les sujets du type : "On ne vous intéresse plus ?", ou "Ça fait longtemps que nous n'avons pas de nouvelle" ... Parlez plus de renouvellement d'une offre, ou d'un changement important dans votre service.

Le contenu

Rappelez vous que l'objectif principal est de réactiver vos membres. Pour rédiger votre communication, vous pouvez dans un premier temps, essayer de comprendre, et d'analyser pourquoi ces membres se sont mis progressivement à se désintéresser à vos emails. Trouver les raisons principales peut permettre de communiquer, principalement, sur les moyens de résoudre ce manque d'intérêt. Il est donc crucial de leur donner une explication qui les incite vraiment à s'intéresser à nouveau à vous. Une accroche qui leur donne une explication sur l'intérêt qu'ils vont avoir à vous lire de nouveau. Pensez à mettre en avant les avantages que peuvent gagner vos membres à lire de nouveau votre contenu. Montrez que vous êtes la meilleure source, le meilleur moyen d'être informé, bref que vous êtes indispensable. Évitez un ton compatissant, et surtout ne parlez pas de la relation passée que vous avez pu avoir avec eux. Ils sont toujours abonnés, ils le savent, sinon ils ne recevraient pas ce message. Tant que possible, n'utilisez pas non plus un ton menaçant, pour les avertir que si ils ne lisent pas cet email ce sera votre dernière communication. Il faut rester sobre dans les propos. Insistez vraiment sur vos avantages et sur vos nouveaux services, sur ce qui a changé depuis leur désengagement mais sans les menacer de quoi que ce soit. Évitez, tant que possible, un trop grand nombre de visuels, et attachez vous simplement à un contenu court mais percutant. Une version texte de votre email, mais habillée en HTML sera sûrement plus efficace, et permettra sa lecture sans l'affichage des images.

Une fois pas plus

Cet email sera clairement le dernier. Sa cible est volontairement les non ouvreurs et/ou non cliqueurs depuis plusieurs mois. Si ils ne réagissent pas, alors retirez les de vos listes. Vous pouvez éventuellement les relancer une fois par an, mais en fonction des résultats il est souvent préférable, pour la qualité globale de votre déliverabilité, de ne plus prendre le moindre risque et de ne plus leur écrire.