Linux, Base de données Postgresql, développement, Internet, emailing et déliverabilité.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Emailing : Prêt pour les nouveaux média ?


La lecture des emails subit depuis quelques mois une évolution majeure. Les clients de lecture d'emails changent de supports, que ce soit via les téléphones mobiles, les tablettes ou les réseaux sociaux. Aujourd'hui, le courrier électronique ne peut plus être un conduit numérique autonome qui pousse uniquement des offres, et des newsletters. Les règles du jeu évoluent et ce changement est déjà en cours.

Bien des choses comme les offres quotidiennes (Groupon par exemple) et les réseaux sociaux sont à l'origine d'un nouveau type de communication, les appareils mobiles et les nouvelles technologies sont également en train de façonner de nouvelles manières dont les gens intègrent les contenus. Les utilisateurs de smartphones et de tablettes sont conditionnés pour accéder à une boîte de réception unifiée pour toutes les communications numériques. Les écrans d'accueil de la plupart des smartphones deviennent le point de départ pour la prise de décision quand un nouveau message arrive. Mises à jour Facebook, tweets, emails, et plus, arrivent tous sur l'écran d'accueil, avec peu de différence discernable.

Honeycomb, la version spécifique pour tablettes du système d'exploitation Android de Google, pousse les notifications centralisées encore plus loin avec sa barre d'icônes de notification et des widgets améliorés. Le système d'exploitation mobile d'Apple, iOS, continue également à centraliser les flux de messagerie. iOS 5 contiendra un centre de notification qui va au-delà de la tendance actuelle des alertes et des icônes numériques contenues dans iOS 4. Cela signifie que les SMS, les messages des réseaux sociaux, les emails, et autres communications seront centralisés, et l'utilisateur ne sera pas forcément capable de les différencier. Les tweets de vos concurrents et les textos peuvent être juste à côté de votre email.

Que faire pour réussir cette transition technologique et ne pas être noyé dans ces média ?

Le nom de l'émetteur et le sujet de votre email sont de plus en plus importants. D'un seul coup d’œil, ils vont permettre de décider le lecteur de son action : supprimer, lire ou sauvegarder pour lire plus tard. Votre ligne de sujet est désormais en concurrence directe avec les tweets et les SMS.

C'est la brièveté qui va gagner. Ce n'est pas grave si c'est un email à vos collègues ou à vos deux millions d'abonnés, le futur de la messagerie numérique est sur le contenu succinct et précieux. Si vous avez une offre fabuleuse et que vous attendez le quatrième paragraphe avant de fournir un lien, c'est trop tard. Vous avez juste perdu des milliers de ventes potentielles, car vous avez échoué à vous adapter à ce que les gens veulent et comment ils lisent maintenant les messages. Rappelez-vous que les utilisateurs de smartphones peuvent seulement voir la moitié (ou moins) du contenu de votre email lors de la lecture sur leur appareil mobile par rapport à leur bureau.

Optimisez votre contenu. Naturellement les créations graphiques seront toujours là dans la prochaine génération d'emails, mais ne forcez pas votre client à cliquer sur "Voir l'image" ou à agrandir l'email pour voir la version HTML en entier car c'est une étape supplémentaire pour eux et une autre raison pour le supprimer. En conséquence n'oubliez pas les balises ALT sur vos images. Et pensez simplicité dans vos présentations. Cela signifie également que le texte d'introduction et le texte que vous fournissez lorsque les images ne s'affichent pas se doivent être accrocheurs,et en mesure de vendre l'email par eux-mêmes.

La plupart des concepteurs d'emails conçoivent des emails pour être lus sur les clients habituels de messagerie, tout en s'assurant (enfin on l'espère) qu'ils seront visibles sur les appareils mobiles, mais souvent avec un rendu dégradé. Il devient important de changer la tendance, et concevoir des emails véritablement compatibles pour les appareils mobiles. Non seulement optimisés pour l'appareil en terme de volume, mais également avec un contenu pertinent pour l'utilisateur mobile. Il ne suffit pas de faire juste un email passable pour l'utilisateur du smartphone, la campagne doit être optimisée pour l'appareil à la fois au niveau de son contenu et de la présentation, et ceci peu importe si l'utilisateur ouvre l'email depuis leur smartphone, leur tablette, ou depuis le bureau.

La pertinence a été une caractéristique de l'email marketing depuis un certain temps, mais à l'ère de la nouvelle boîte de réception, la pertinence est encore plus importante. Il faut créer un véritable intérêt. Donner la bonne offre ou le meilleur contenu au bon moment. Se sont les bases d'une bonne stratégie de communication : une bonne offre et un contenu pertinent lorsque l'utilisateur le souhaite. Sinon, vous êtes juste un message supprimé, peu importe comment il se présente sur le support utilisé.

Partager

  • Favories


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.footcow.com/index.php/trackback/102

Fil des commentaires de ce billet